02 mai 2008

Dimanche après-midi ensoleillé à Toulouse, sur la prairie des filtres. Couché dans l'herbe, je lis La spéculation immobilière d'Italo Calvino au lieu de réviser.

Aucun commentaire: