06 août 2010

Modeste Mignon, Honoré de Balzac

Aucun commentaire: